médiathèques bibliothèques

Suite à votre message, je suis venu mais je n'achèterai pas

...
Pourquoi les bibliothécaires préfèrent acheter ailleurs ?

Je résume ce qui se produira sûrement...

"Suite à votre message, je suis venu mais je n'achèterai pas
..."

L'intéressant, pour moi, dans ce cas, serait d'en connaître la raison...

Qui prendra le temps d'expliquer ?





Votre commentaire ICI

- le 17 avril 2014 à 14 heures 55
par Florio : Bonjour,
Nous avons un budget réduit pour acheter des livres pour adultes car nous sommes une petite structure. Nous privilégions donc les demandes des lecteurs : selon les sujets et auteurs qui les intéressent, nous nous renseignons sur la teneur de l'ouvrage, les critiques professionnels qui s'y sont penchés et si ce document pourrait intéresser d'autres personnes.
Notre petit budget ne nous permet pas d'acheter des ouvrages confidentiels comme les vôtres (ce qui n'enlève rien à leur qualité certaine).
[je souligne "les critiques professionnels qui s'y sont penchés" comme si des bibliothécaires ignoraient que les mastodontes de l'édition ont les moyens d'acheter les critiques, en les éditant, comme l'explique notre Philippe Sollers national dans un article repris lors de la réédition du "roman invisible" ; quant à "des ouvrages confidentiels comme les vôtres"... étonnant d'être ainsi catalogué... des pièces de théâtre traduites en anglais, allemand, espagnol, un guide de l'édition réelle référence, des romans qui englobent l'époque... des essais... Naturellement, sur simple demande, vous pouvez recevoir des présentations détaillées ou l'adresse Internet où elles se situent... en tout cas merci à la première bibliothécaire qui a "joué le jeu"... ce qui éclaire également le fonctionnement de notre milieu de l'édition ST]


Voir sujet précédent du forum
vous souhaitez vous exprimer ? Vous pouvez proposer un nouveau sujet en respectant le thème du site.

Si vous souhaitez soutenir cette page :